La double ignorance

Vendredi matin. Mon fils de huit mois me réveille en babillant. Comme chaque matin, je me lève tôt pour m’amuser avec lui. Pendant qu’il est absorbé par un jouet, je lis les nouvelles sur mon téléphone. On annonce aujourd’hui que les médecins devront rendre des…